Saveurs anatoliennes

La cuisine du palais Ottoman regroupant les saveurs de différentes civilisations, est très riche. En fonction de l’endroit d’où elle provient, la saveur est d’autant plus forte. Allant des Balkans jusqu’aux Moyen-Orient, les délices sont diverses.

Toutes ces dégustations prendront place lors des Journées Culturelles de Bruxelles et feront vivre des moments de pur bonheur de goût pour les amateurs de bonne cuisine traditionnelle.

Durant son long voyage à travers les siècles et d’un continent à l’autre, la cuisine turque a su s’enrichir au contact des peuples rencontrés. La diversité climatique de la Turquie permet une auto-suffisance alimentaire, ce qui a aussi contribué à l’évolution permanente de la cuisine du pays, en conservant les vieilles traditions d’un passé lointain. Chacune des sept régions du pays a naturellement des spécialités différentes, néanmoins on retrouve des similitudes sur tout le territoire national.

Dans la région de Marmara, l’alimentation est extrêmement variée, avec une prédominence de fruits et légumes, de la viande et du poisson.
Plus au sud, dans la région égéenne, les légumes, les herbes, les fruits ( figue et raisin) fruits de mer et l’huile d’olive (omniprésente).
En Anatolie centrale comme dans le sud-est, les viandes sont renommées et une grande consommation est persiste. Elles sont cuisinées de façon traditionnelle. Une préférence vers les céréales, le riz et le boulgour (blé concassé) aux légumes existe. Le tout fortement épicé.

L’Est présente un climat particulièrement rude et sa cuisine s’en ressent. Les produits laitiers (beurre, lait, fromages, yaourt) les céréales et les plantes sauvages forment l’essentiel des plats.
Enfin, la région de la Mer Noire, est caractérisée par la prédominance du mais, de l’anchois, du chou, des haricots.
Istanbul est le centre gastronomique de la Turquie. Sa cuisine s’est formée au cours des siècles moulant des traditions de ville cosmopolite (turque, grecque arménienne, juive, franque, arabe, russe, kurde, caucasienne).

A table, le pain est l’aliment essentiel. On le considère comme la nourriture divine par excellence.

Tous les repas commencent par une soupe liquide, beaucoup de légumes sont assaisonnés d’huile d’olive, de citron ou de vinaigre.

Dans toute l’Anatolie, les légumes conservés dans la saumure sont appréciés.

Le yaourt accompagne plusieurs repas et est utilisé comme sauce.

En d’autres termes, les variétés sont énormes et demandent qu’à être goûtées.

SOUS LE CHAPITEAU DE L’AMITIE BELTUD

Tout en dégustant des saveurs destinées à tous les goûts, les visiteurs du festival auront la possibilité de converser sous la grande tente authentiquement décorée, dans une ambiance décontractée, accompagnée de musique live.

}
Free mockups